VOS QUESTIONS2019-06-11T09:42:27+02:00

VOS QUESTIONS

Qu’est-ce qu’une Thérapie Psycho Corporelle ?2019-06-27T09:58:44+02:00

Les thérapies psycho corporelles s’emploient à soulager une souffrance à la fois sur le plan psychique et corporel. Elles  s’appuient sur le principe selon lequel les souffrances psychiques refoulées dans l’inconscient s’expriment aussi dans le corps sous forme de symptômes somatiques : douleurs, difficultés respiratoires, maladies cutanées, troubles de la sphère oro alimentaire, insomnies… Elles visent également à réguler les émotions, dans la mesure où celles-ci se traduisent en partie sous forme de représentation psychique et en partie sous forme de sensations. Elles utilisent différentes méthodes de travail corporel, visant la détente, la libération des émotions.

Quelle différence entre un psychologue, un psychothérapeute et un psychiatre ?2019-06-27T10:00:55+02:00
  • Le titre de psychologue s’obtient grâce à un diplôme universitaire de psychologie après cinq années d’études. Il existe différents courants de psychologie, certains orientés davantage vers la recherche, d’autres vers le soin. La psychologie clinique vise  la diminution de la souffrance psychique.
  • Le psychothérapeute est celui qui soigne le psychisme, pour aider la personne à améliorer son bien-être mental. Actuellement, le titre de psychothérapeute est protégé . Pour se prévaloir du titre de psychothérapeute, il est maintenant nécessaire de posséder un diplôme de psychologue.
  • Le psychanalyste est une personne formée sur le plan pratique et théorique à mener des cures psychanalytiques. Elle a mené pour son propre compte une psychanalyse et s’est formée dans des écoles de psychanalyse. Lors d’une psychanalyse, la personne est invitée à dire, sans censure ce qui lui vient à l’esprit. L’analyste l’écoute de façon neutre et bienveillante, sans intervenir dans sa vie. La cure analytique vise à aider la personne à élucider les mécanismes inconscients, qui sous-tendent ses symptômes, ses actes, ses comportements, ses relations, ceux-ci  étant l’expression d’une souffrance psychique. Elle vise à accompagner la personne pour accéder à sa vérité de sujet, et pour se libérer des mécanismes inconscients qui l’empêchent de vivre sa vie en accord avec sa vérité, sa singularité et ses désirs profonds. Il s’agit d’un mouvement de libération  intérieure  qui vise un épanouissement personnel profond car elle aide la personne à donner du sens à sa vie et à la vivre en accord avec qui elle
  • Le psychiatre est un médecin qui soigne le psychisme. Certains proposent des psychothérapies, avec des séances hebdomadaires, d’autres proposent seulement des consultations de suivi à une fréquence moindre. Le psychiatre prescrit parfois des médicaments pour soulager la dépression, l’anxiété ou les insomnies. Il soigne donc à la fois par l’écoute et par les médicaments.
  • Le terme psychopraticien signifie « praticien du champ psy ». Il est employé par des professionnels revendiquant une compétence dans le soin psychique mais qui n’ont ni le titre de psychologue, ni celui de psychothérapeute, ni celui de psychiatre.
  • Le coach accompagne la personne  en cherchant à améliorer ses compétences et ses performances dans sa vie professionnelle ou privée. Il existe une notion de guidance et de conseil dans la pratique, ainsi qu’une notion d’amélioration de résultat. La personne est invitée à se servir de sa réflexion et de sa volonté. Les mécanismes inconscients qui constituent des barrières au développement de l’individu ne sont le plus souvent, pas pris en compte. Certains coachs disposent de diplômes légaux, d’autres non. Ils ont des formations, des parcours, et des pratiques très divers.
Comment se passe le premier rendez-vous ?2019-06-11T09:33:35+02:00

Lors du premier rendez-vous, je propose à la personne qui vient consulter de présenter ses difficultés et de formuler sa demande.
Plusieurs autres entretiens sont nécessaires pour identifier l’aide thérapeutique qui paraît la plus adaptée.
Je présente alors le cadre thérapeutique que je propose et la personne décide après ces entretiens si elle souhaite s’engager dans un travail.

Quand on consulte, est ce que cela débouche toujours sur une thérapie ?2019-06-11T09:34:42+02:00

Pas forcément. Quelques entretiens peuvent parvenir à débloquer certaines situations. Il est possible de faire le point quelques temps après pour voir comment les choses ont avancé.

Combien de temps dure une thérapie ?2019-06-11T09:34:47+02:00

C’est très variable. Cela dépend de l’intensité des symptômes et de la façon dont la personne avance dans le travail thérapeutique. Cependant, une psychothérapie est un processus de remaniement psychique et corporel qui prend du temps, au moins quelques mois.

A quelle fréquence ont lieu les consultations ?2019-06-11T09:34:56+02:00

En général ils ont lieu une fois par semaine pour une psychothérapie. Mais il peut y avoir des consultations plus espacées quand cela suffit.

Combien ça coûte ?2019-06-11T09:35:22+02:00

Le tarif des consultations est convenu lors des premiers entretiens.

Les séances sont elles remboursées ?2019-06-11T09:35:29+02:00

Non, car un psychologue n’est pas un médecin. Il ne peut délivrer ni ordonnance ni feuille de soins. Cependant, de plus en plus de mutuelle remboursent une partie des soins. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre mutuelle.

Qu’est ce que le cadre thérapeutique?2019-06-11T09:42:57+02:00

Il est précisé avant le début du suivi thérapeutique. Le psychologue autant que la personne qui consulte s’engage à le respecter. Il définit les modalités du suivi thérapeutique ainsi que les modalités pratiques des séances : horaires, durée, fréquence, coût.

La personne s’engage à venir régulièrement à ses séances et à les payer. Le paiement des séances représente une garantie symbolique de son engagement dans le travail thérapeutique, sans laquelle aucune évolution ne peut se produire. En contrepartie je m’engage à garantir ma présence aux horaires qui ont été convenus et à prévenir suffisamment à l’avance dans le cas où je m’’absente. Je m’engage à assurer le suivi thérapeutique qui a été entrepris et ce, jusqu’à ce qu’un terme y ait été mis d’un commun accord. Si je ne suis plus en mesure d’assurer ce suivi, je m’engage à orienter la personne vers un confrère compétent.

Je garantis la confidentialité des entretiens conformément au code de déontologie des psychologues.

Je me conforme au Code de déontologie des psychologues qui garantit le droit au respect et à la liberté de la personne.